Koehl Rigobert

Koehl Rigobert, né le 9 novembre 1925 à Hombourg-Haut a stationné successivement dans les îles grecques (Andros, Délos, Léros, Naxos, Paros, Samos et même en Crète) grâce au transporteur de ravitaillement « Lüneburg
Le 28 avril 1944, le Lt. Gatehouse coule devant Heraklion le vapeur Lüneburg de 4 697 BRT (navire ex-grec du nom de Costantinos Louloudis) malgré la protection de 9 bateaux (5 chasseurs de sous-marins, 1 mouilleur de mines et 3 torpilleurs) ainsi que la présence d’un avion.
» qui en assurait le cabotage et qui fut coulé. Recruté ensuite comme dactylographe à l’Amirauté allemande de la Grèce à Athènes, le Mosellan plie bagages avec l’Etat-Major le 1er août 1944 suite à la débâcle allemande subie en Mer Egée et devant l’arrivée des partisans descendus du Péloponnèse.

 

« Sur des transporteurs de troupes pouvant contenir 2 000 à 3 000 hommes, et confectionnés sur place, nous avons quitté le port du Pirée de bonne heure. Nous avons ensuite été torpillés après avoir quitté le port de Léros par des vedettes anglaises. Je me suis retrouvé, grâce au Ciel, sur une grosse planche avec sept autres gars. Nous sommes restés dans l’eau du dimanche après-midi au lundi 14 heures. On ne voyait que le ciel et la mer. Heureusement il n’y avait ni vagues ni houle forte. Nous avons été sauvés par un torpilleur et un chercheur de mines allemands qui nous ont emmenés jusqu’à Saloniki.

Durant le trajet, nous avons vécu une alerte de 1er degré (Alarm Stufe Eins) car un sous-marin anglais rôdait dans les parages. »

  • Le Tirpitz dans le fjord de Tromsø
  • René Jansen
  • Les SchulBoote (bateaux école).
  • Une bombe Tall-Boy dans la soute d'un Lancaster.
  • L'U-Boot 1061 dans le U-Bootbunker
  • Les cabines d'un U-Boot en mission.
  • Jean Grill, l'équipage au complet
  • Un Liberator B22 Allié (avion anti sous-marins)
  • Jean Grill
  • Capitaine Wolfgang Riekeberg